Évolution de mon traitement

Donc. Une phase importante de mon traitement s’est terminée samedi dernier. J’en ai fini avec la chimiothérapie telle quelle. Mais un nouveau chapitre m’attend encore.

Les marqueurs tumoraux ont bien baissé, et les images de scan montrent une diminution des taches. J’ai pas les détails exacts, mais c’est encourageant.

Pour le moment, je me sens encore fort nauséeux, faible physiquement, mais j’essaie de garder le moral.

Pour la suite, c’est pas réjouissant pourtant.

Depuis la fin de la chimiothérapie, on m’injecte matin et soir du « neupogen ». Je fais la navette jusqu’à l’hôpital et l’injection prend juste quelques minutes. Ensuite je rentre chez moi (et généralement je dors une bonne partie de la journée). Le but de ces injections est de booster ma production de cellules souches. Dans quelques jours, je serai connecté un jour ou deux sur une machine qui va aspirer mon sang, en prélever les cellules souches, et me réinjecter mon sang presque tout de suite. Il y a un certain nombre de cellules à obtenir. Possible que si une session ne suffit pas, on refasse une deuxième session, mais pour le moment on espère en avoir assez en une fois.

Ensuite, on va me « foutre la paix » pendant quelques semaines, un peu pour que je me remette, et un peu parce que ça manque de personnel pendant les fêtes. Je devrais à peu près pouvoir profiter des fêtes.

Enfin viendra la phase la plus difficile. Je retournerai a l’hopital, en chambre d’isolation, et cela se passera en deux phases. D’abord on va m’injecter de nouveau de la chimiothérapie, mais à très haute dose, pour détruire ma moelle (une moelle infectée pourrait de nouveau produire des cellules cancéreuses et ce serait reparti pour un tour). Ensuite, on va me réinjecter mes propres cellules souche afin de reconstituer ma moelle. La durée de cela est variable d’une personne a l’autre mais c’est de l’ordre de 10-15 jours. Pendant cette période, mes défenses immunitaires seront quasi nulles, et les visites devront être ultra limitées. La moindre infection pourrait avoir de très graves conséquences… On me laissera sortir quand mes défenses immunitaires seront revenues à un niveau « acceptable »…

Après ça, je devrai encore me reposer quelques semaines pour reprendre des forces, et on en reviendra à contrôler régulièrement par des scanners et prises de sang si ça reste stable.

Bref, comme je l’ai dit, j’essaie de garder le moral et de me ménager autant que je peux, sans pour autant trop devenir un légume. J’essaie aussi de m’occuper l’esprit, j’ai recréé ce blog ou j’écris régulièrement sur mes passions, mais j’ai ajouté une section « ma santé » où je donne de mes nouvelles sur ce plan là. Parfois je fais aussi du streaming sur YouTube…

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *